La première réplique est celle de Michel Nadeau, directeur artistique actuel, et provient de la pièce Les mains d’Edwige au moment de la naissance, de Wajdi Mouawad.

La deuxième réplique est celle de Jack Robitaille, directeur artistique de La Bordée entre 1996 et 2004. Sa réplique est extraite de la pièce Lentement la beauté, écrite par Michel Nadeau.

La troisième réplique nous vient de Jacques Leblanc, directeur artistique de notre théâtre de 2004 à 2016, la réplique l’ayant le plus touché est sortie de la pièce Amadeus de Peter Shaffer.

La quatrième réplique vous est offerte par Lorraine Côté, comédienne dans plus de 120 pièces et coup de coeur du public de La Bordée. Elle vous parle d’une réplique qu’elle n’oubliera jamais provenant de la pièce Wouf Wouf d’Yves Sauvageau.

La cinquième réplique du projet est celle de Jean-Sébastien Ouellette, tirée de la pièce Les marches du pouvoir de Beau Willimon. Il vous raconte l’histoire de cette réplique qui est restée avec lui pendant plusieurs années, avant même de la jouer.

La sixième réplique est la réplique fétiche de Guylaine Tremblay. Elle a choisi de vous jouer une extrait d’un monologue de la pièce Encore une fois, si vous le permettez de Michel Tremblay. Pourquoi cette réplique l’émeut-elle à ce point? Elle vous le raconte dans la vidéo ci-dessous!

Pour la septième réplique, il s’agit d’un extrait de Les marches du pouvoir, de Beau Willimon présenté par Charles-Étienne Beaulne. Il vous parle du parralèle entre cette réplique et sa carrière de comédien.

Découvrez la réplique préférée de Hugues Frenette, tirée de Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand dans cette huitième réplique du projet. Comédien et metteur en scène, Hugues a interprété M. L’Homme dans la pièce Lentement la beauté la saison dernière à La Bordée. Il vous explique pourquoi cette réplique veut tout dire pour lui.

Pour la neuvième réplique, Marie-Thérèse Fortin a choisi un extrait puissant provenant de La Détresse et l’Enchantement de Gabrielle Roy. Un moment unique, à ne pas manquer!

C’est maintenant au tour de la comédienne et metteure en scène Marie-Hélène Gendreau de vous partager la dixième réplique du projet. Celle qui est restée gravée dans sa mémoire depuis le début de sa carrière. Elle vous récite un extrait de La gloire des filles à Magloire d’André Ricard.

La comédienne Evelyne Rompré vous partage la onzième réplique du projet. Une réplique sortie de la pièce Ines Pérée et Inat Tendu de Rejean Ducharme, qui a été très importante dans sa carrière et son apprentissage. Profitez-en bien!

Découvrez la douzième réplique de notre projet grâce à Gilles Renaud. Profitez de sa voix profonde et douce vous lire une réplique de À toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay, et vous raconter le personnage de Léopold.

Profitez de ce moment tout en douceur avec Lise Castonguay qui vous partage la treizième réplique du projet. Il s’agit d’une réplique de Mephisto, un roman de Klaus Mann, adapté par Ariane Mnouchkine pour le théâtre.

C’est une réplique de Bousille et les justes de Gratien Gélinas que Christian Michaud vous propose pour la quatorzième réplique du projet « Nous sommes sans public, mais nous ne sommes pas 100 répliques! ». Elle a profondément touchée ce comédien bien connu du public de La Bordée. Découvrez pourquoi!

Profitez d’un autre moment intime avec un comédien bien connu du public de La Bordée. Un tête-à-tête avec Emmanuel Bédard, où il vous récite une réplique ayant marquée sa vie, et comment elle continue de le faire. La quinzième réplique du projet provient de la pièce Hamlet de Wiliam Shakespeare.

C’est au tour de Marie-Josée Bastien de vous présenter sa réplique favorite. Elle vient de la pièce Mort prématurée d’un chanteur populaire de Wajdi Mouawad, où elle a eu la chance de jouer un rôle qui avait été écrit pour elle. Voici donc la seizième réplique du projet « Nous sommes sans public, mais nous ne sommes pas 100 répliques ».

Voici la dix-septième réplique du projet! Profitez d’un moment intime et remplis d’émotion avec Josée Deschênes pour découvrir cette réplique tirée de la pièce Lucky Lady, de Jean-Marc Dalpé.

La dix-huitième réplique du projet vous est livrée par Benoit Gouîn. Il s’agit d’une réplique particulièrement savoureuse de Dom Juan de Molière. La raison pour laquelle il a choisi la réplique est assez comique, écoutez bien jusqu’au bout!

Saviez-vous que Anne-Marie Olivier est auteure en plus d’être comédienne ? Elle vous présente la dix-neuvième réplique du projet qui provient de son livre Gros et détail. Elle nous explique ce qui l’a menée vers l’écriture en toute intimité. Bon visionnement!

Voici la vingtième réplique! Il s’agit d’une réplique tirée de la pièce Andromaque de Jean Racine. Laissez-vous imprégner par la puissance des mots et par la douce et apaisante voix d’Érika Gagnon. 

Voici la vingt-et-unième réplique du projet. Réjean Vallée vous partage la réplique l’ayant le plus marqué durant ses 30 années de carrière. Profitez de cet extrait touchant de la pièce Les Feluettes de Michel Marc Bouchard.

Marie Gignac vous partage la vingt-deuxième réplique du projet. Tirée de la pièce Les plaques tectoniques de Robert Lepage, cette citation devenue réplique est particulièrement touchante. Profitez-en bien!

On vous offre un peu de lumière avec la réplique numéro 23 du comédien Jacques Lessard. Il vous raconte sa réplique favorite qui provient de Jacques ou la Soumission, une pièce d’Eugène Ionesco.

Nancy Bernier vous présente la vingt-troisième réplique du projet « Nous sommes sans public, mais nous ne sommes pas 100 répliques ». Celle-ci est tirée de Une pièce espagnole, de Yasmina Reza. Découvrez pourquoi cette réplique est sa favorite.

 

Denis Bernard vous fait découvrir la réplique la plus marquante de sa carrière. Tirée de la pièce 𝑂𝑆 : 𝑙𝑎 𝑚𝑜𝑛𝑡𝑎𝑔𝑛𝑒 𝑏𝑙𝑎𝑛𝑐ℎ𝑒, de 𝐒𝐭𝐞𝐯𝐞 𝐆𝐚𝐠𝐧𝐨𝐧, il s’agit de la vingt-septième réplique du projet.

Restez à l’affût, deux nouvelles répliques seront dévoilées chaque semaine !

Extraits vidéo