Résumé

1989. François Brochu, « le boss », est propriétaire d’une station-service Champlain, à Limoilou, où les habitués du quartier viennent regarder le temps passer. En Europe, le mur de Berlin tombe, et le monde commence à changer définitivement, tout comme celui du boss, qui se voit atteint de la maladie de Parkinson. Il aimerait qu’un de ses deux fils prenne sa relève, mais aucun des deux ne veut passer le reste de sa vie, comme lui, dans une station-service. Et François Brochu assiste impuissant à la fracture entre son monde et celui de ses fils.

 

Film iconique du cinéma québécois, Gaz Bar Blues dépeint une micro-société d’hommes dans un milieu populaire, d’hommes liés par le respect et l’amitié; mais un milieu où les liens entre les gens commencent à s’étioler, où les valeurs changent et où la criminalité augmente dramatiquement. C’est l’histoire d’un père aimant dans un Québec qui n’existe plus.

Crédits

En coproduction avec Duceppe.

Texte : Louis Bélanger
Adaptation : David Laurin
Mise en scène : Édith Patenaude
Décor : Patrice Charbonneau-Brunelle
Costumes : Julie Lévesque
Musique : Mathieu Désy
Sonorisateur : Nicolas Désy
Éclairage : Jean-François Labbé

Distribution

Miryam Amrouche

Crédit photo: Guillaume Boucher

Miryam Amrouche
Martin Drainville

Crédit photo: Julie Perreault

Martin Drainville
Francis LaHaye

Crédit photo: Agence Deschenaux Le Marbre

Francis LaHaye
Frédéric Lemay

Crédit photo: Andréanne Gauthier

Frédéric Lemay
Steven-Lee Potvin

Crédit photo: Odille Gagné-Roy

Steven-Lee Potvin
Jean-François Poulin

Crédit photo: Emilie Choinière

Jean-François Poulin