Résumé

Un cheminot québécois, un banquier américain et un chercheur néo-zélandais portent le même nom : Thomas Harding. En apparence, ils n’ont rien d’autre en commun. Jusqu’au 6 juillet 2013. Cette nuit-là, un train qui déraille fait exploser une ville. Apparaissent alors au grand jour les rails invisibles qui relient leurs existences et les attachent les unes aux autres.

 

Les Hardings est la deuxième création d’Alexia Bürger dans le cadre de son programme d’artiste associée au CTD’A. Inspirée par la matière documentaire d‘existences marginales ou ordinaires bien réelles, elle élabore des fictions qui questionnent le conformisme et la part de responsabilité des individus face au dérèglement du monde.

 

« De l’église

Jusqu’à l’épicerie.

De la rivière

jusqu’aux rails.

Le feu avale la ville. »

Crédits

Une production du Théâtre d’Aujourd’hui

Texte et mise en scène : Alexia Bürger
Assistance à la mise en scène : Stéphanie Capistran-Lalonde
Décor : Simon Guilbault
Costumes : Elen Ewing
Assistances aux costumes : Chantal Bachand, Robin Brazill
Confection de l'accessoire : Marc-André Coulombe
Coupe et confection des costumes : Vincent Patenta
Lumières et vidéo : Mathieu Roy
Musique : Nicolas Basque, Philippe Brault
Maquillages et coiffures : Sylvie Rolland-Provost
Conseil dramaturgique : Fanny Britt
Conseil au mouvement : Catherine Tardif
Régie : Marie-Christine Martel
Direction de production : Annie Lalande
Direction technique à la création : Jérémi Guilbault-Asselin

Distribution

Martin Drainville

Crédit photo: Julie Perreault

Martin Drainville
Patrice Dubois

Crédit photo: Jean-François Brière

Patrice Dubois
Bruno Marcil

Crédit photo: Jocelyn Michel

Bruno Marcil

Tarifs

Non-abonnés:
  • Régulier : 38$
  • 60 ans et + : 35$
  • 30 ans et - : 30$
Abonnés:
  • Régulier : 30$
  • 60 ans et +, 30 ans et - : 25$